Actualités

Retrouvez mois par mois les actualités de la Fondation !

 

 

image

Le Secours populaire français, soutenu par le mécénat de LVMH / Moët Hennessy . Louis Vuitton, annonce la deuxième édition de l’opération « recto/verso » : 100 artistes français et internationaux offrent chacun une œuvre au Secours populaire français. Ces 100 œuvres seront exposées du 15 au 24 juin 2018, puis mises aux enchères le dimanche 24 juin dans les espaces de la Fondation Louis Vuitton.

 

L’intégralité des sommes réunies sera consacrée au financement des actions du Secours populaire pour l’accès des personnes en difficulté à l’art et à la culture.

 

Pour en savoir plus, cliquez ici.

Jeudi 28 juin 2018, 20h30

Série jeunes talents en solo - Daniel Lozakovich

image

© Sergey Andreev

Le jeune Daniel Lozakovich – dix-sept ans – ne recule devant aucun défi : surnommé « l’archet prodige », auréolé d’une reconnaissance suscitée par une technique magistrale, le très précoce musicien suédois a réuni les monuments de son instrument : Partita de Bach qui ouvrit au violon des possibilités polyphoniques inouïes, Caprices de Paganini qui valurent à leur auteur le qualificatif de « violoniste du diable » pour leur titanesque défi technique, Paganiniana de Nathan Milstein enfin : hommage au plus flamboyant des violonistes romantiques, la Paganiniana recompose les contours de la virtuosité.

 

Rendez-vous à la Fondation le jeudi 28 juin 2018 pour découvrir cette nouvelle étoile du violon.

 

Pour en savoir plus, cliquez ici.

 

image

© Katz

On se méfie que trop des jeunes artistes de génie propulsés trop rapidement sur le devant de la scène. Joey Alexander a su repousser ces préjugés : en 2015, à peine âgé de 12 ans, il sort son premier disque « My favorite things » et a su convaincre la critique et conquérir le public avec notamment son étonnante version de « Giant steps », thème de John Coltrane devenu un standard. Originaire de Bali et élevé par des parents passionnés de jazz, la famille décide d'emménager à New York en 2014. Joey avait déjà attiré l'attention de musiciens, de journalistes ou d'amateurs en postant des vidéos surprenantes sur YouTube, et dès son arrivée à la Grosse Pomme, le trompettiste Wynton Marsalis souhaite le rencontrer, et l'invite à jouer dans son Jazz at Lincoln Center. Afin de le présenter à la France en direct, Marsalis vient avec lui en 2015 au festival de Jazz in Marciac. Au programme de son concert à la Fondation Louis Vuitton : des œuvres de Thelonious Monk, mais aussi des compositions de Joey Alexander et des improvisations.

Anne Legrand

 

Rendez-vous le 29 juin à la Fondation pour écouter les improvisations énergiques de ce génie du piano jazz.

 

Pour en savoir plus, cliquez ici.

image

Découvert à Beijing en Chine par Marc Vincent, président à l'époque de Sennheiser grande Chine, le pianiste Dai Liang, surnommé A Bu et à peine âgé de 13 ans, enregistre grâce à ce dernier son premier disque en trio en 2013 : 88 Tones of Black and White. À l'époque, A Bu a déjà rencontré Chick Corea, l'un de ses mentors et a même interprété avec lui un duo. Il rêve d'intégrer la Julliard School de New York, ce qu'il fera dès l'année suivante. Le voilà lancé dans la carrière de pianiste de jazz alors qu'il se vouait au piano classique depuis ses 4 ans. Aujourd'hui, A Bu vit à New York, a enregistré son deuxième disque comprenant neuf compositions originales et prépare un troisième album. Il est reconnu sur les scènes des festivals internationaux et a remporté en 2015 la compétition de piano du célèbre festival de Montreux.  Ce « jeune lion du jazz » comme le qualifie Michel Camilo, le deuxième de ses mentors, ne manquera pas de vous conquérir !

Anne Legrand

Pour en savoir plus, cliquez ici.

Lundi 2 Juillet, 15h

Rencontre : Cédric Villani

 

image

À l’occasion de l’exposition « Au diapason du monde », un programme de rencontres est organisé réunissant des artistes et des anthropologues, philosophes, psychanalyste et scientifique.

 

Pour la cinquième rencontre de ce cycle, Cédric Villani évoquera le rapport entre l'art et l'Intelligence Artificielle. L’oeuvre d'art comme création de l'imaginaire est-elle « pensable » au regard de l'Intelligence Artificielle ? L'Intelligence Artificielle peut-elle créer une oeuvre d'art?

 

Cette Rencontre est retransmise en live sur le site web de la Fondation.

 

Pour en savoir plus, cliquez ici.

 

Jeudi 5 Juillet 2018, 17h

Rencontre : Dominique Gonzalez-Foerster et David Lapoujade

image

À l’occasion de l’exposition « Au diapason du monde », un programme de rencontres est organisé réunissant des artistes et des anthropologues, philosophes, psychanalyste et scientifique.

 

Pour la sixième rencontre de ce cycle, Dominique Gonzalez-Foerster et David Lapoujade dialogueront autour de l'œuvre de Domnique Gonzalez-Foerster. Chacune de ses œuvres est l’occasion de différentes « apparitions », propices à l’invention d’identités, qui ouvrent selon l’artiste, de nouveaux espaces plastiques. Apparitions-disparitions, réflecteurs & existences moindres sont au cœur des réflexions de ces deux intervenants.

 

Cette Rencontre est retransmise en live sur le site web de la Fondation.

 

Pour en savoir plus, cliquez ici.

 
image

© Fondation Louis Vuitton / Farida Bréchemier

Tous les premiers vendredis du mois, la Fondation organise une Nocturne pour voir et vivre autrement son bâtiment, ses œuvres et ses expositions.

 

En plein air sur les terrasses, la troisième et dernière Nocturne autour de l’exposition « Au diapason du monde » explore le rapport de l’homme à son environnement, qu’il soit naturel ou fictif. Cette soirée est également l’occasion d’inaugurer le projet de Matt Copson, nouvel artiste présenté dans le cadre du programme Open Space.

 

Pour en savoir plus, cliquez ici.