image

© Pilar Albarracín

Pilar Albarracin

Née en 1968, à Séville (Espagne)

Vit et travaille à Séville (Espagne)

Depuis les annees 1990, Pilar Albarracin se met en scène dans des performances qui dénoncent, à partir des clichés de la culture populaire espagnole, les archétypes et la violence d’une société machiste. 

Privilégiant l’ironie et l’humour, elle incarne tour à tour des personnages de gitane, de toréador ou de ménagère petite bourgeoise dans des situations allant du dérisoire – la réalisation d’une tortilla – au drame : le viol. Ses actions au rythme crescendo, ou s’entrecroisent érotisme et mort, affirment grotesque et cruauté comme moyens de la critique sociale.

Sélection bibliographique

Meyer, Jackie-Ruth ; Sacchetti, Elena ; Faure, Fabien... [et al.]. Fabulations : Pilar Albarracín : [Exposition. Albi], Centre d'Art le LAIT, 4 juin - 31 octobre 2010. Albi : Centre d'Art le LAIT, 2010. 

Didi-Huberman, Georges ; Bourne-Farrell, Cécile ; Arakistain, Xavier... [et al.]. Pilar Albarracín, Mortal cadencia : [exposition, Paris, la Maison rouge-Fondation Antoine de Galbert, 22 février-18 mai 2008]. [Éd. trilingue français, espagnol, anglais]. Lyon : Fage ; Paris : La Maison rouge, 2008. (Varia). 

Martínez, Rosa ; Medina, Cuauhtémoc ; Solís de, Pedro Romero... [et al.]. Pilar Albarracín : [exposition]. Del 16 septiembre al 31 de octubre de 2004, Reales Atarazanas de Sevilla. Sevilla : Junta de Andalucía, 2004.

Martínez, Rosa ; Àlvarez Reyes, Juan Antonio. Pilar Albarracín. Arles : Actes sud, 2003. (Actes Sud-Altadis). 

***   Ouvrages disponibles au Centre de Ressources   ***

Partager cet artiste