Icônes de l'art moderne.
La collection Chtchoukine

Exposition terminée - Du 22 octobre 2016 au 5 mars 2017

image

L’exposition « ICÔNES DE L’ART MODERNE. LA COLLECTION CHTCHOUKINE » s'est tenue à la Fondation du 22 octobre 2016 au 5 mars 2017.

L’exposition rendait hommage à l’un des plus grands mécènes du début du 20ème siècle, Sergueï Chtchoukine, collectionneur visionnaire de l’art moderne français. Les 130 œuvres prêtées par le Musée Pouchkine de Moscou et le Musée de l’Ermitage de Saint-Pétersbourg dévoilent l’audace des choix artistiques du collectionneur et la rapidité avec laquelle il a rassemblé l’une des plus importantes collections d’art moderne du début du 20ème siècle comprenant des œuvres de Monet, Matisse, Picasso, Gauguin, Cézanne, Le Douanier Rousseau et Derain.

Après la nationalisation de la collection par Lénine en 1918, les œuvres demeurent visibles au Musée d’art moderne occidental jusqu’à l’interdiction d’exposition décrétée par Staline au titre de la lutte contre « l’art bourgeois ». En 1948, la collection est divisée entre le Musée Pouchkine à Moscou et le Musée de l’Ermitage à Saint-Pétersbourg. « Ces tableaux emblématiques disparurent pour longtemps des cimaises et des publications de ces grands musées russes » explique la commissaire de l’exposition, Anne Baldassari.  L’exposition « Icônes de l’art moderne. La collection Chtchoukine » constituait l’occasion unique de rassembler à la Fondation des peintures qui n’ont jamais été exposées à Paris et de restituer la collection à sa juste place dans l’histoire de l’art moderne.

En suivant le parcours de l’exposition conçu par Anne Baldassari, le visiteur traversait l’histoire de l’art du début du 20ème siècle et contemplait des ensembles monographiques et thématiques exceptionnels.  Les dernières salles de l’exposition exploraient l’impact des œuvres de la collection sur les jeunes artistes moscovites qui la découvrent dès 1908, date à laquelle Chtchoukine décide d’ouvrir le Palais Troubetskoï au public. L’un des grands parti pris de l’exposition consistait à établir une série de confrontations entre les avant-gardes russes : Malévitch, Rodtchenko, Gontcharova, Tatline, Klioune et les peintres de la collection Chtchoukine.

Sous le commissariat général d’Anne Baldassari, l’exposition a été rendue possible grâce à l’active complicité du petit-fils de Serguei Chtchoukine, André-Marc Delocque-Fourcaud, conseiller historique du projet, comme à l’engagement remarquable de Marina D. Loshak, directrice du Musée d’Etat des Beaux-Arts Pouchkine, de Mikhail B. Piotrovsky, directeur du Musée de l’Ermitage, et enfin de Zelfira Tregulova, directrice de la Galerie nationale Tretiakov.

 

Symposium international

Revivez les deux jours de symposium organisé autour de l'exposition.

Pour visionner le programme et les vidéos, cliquez ici

Les artistes présentés sont :

Pablo Picasso, Henri Matisse, Paul Gauguin, Claude Monet, Albert Marquet, Paul Cézanne, André Derain, Henri (dit Le Douanier) Rousseau, Edgar Degas, Vincent Van Gogh, Camille Pissarro, Auguste Renoir, Eugène Carrière, Pierre Puvis de Chavannes, Armand Guillaumin, Paul Signac, Odilon Redon, Frank Brangwyn, Georges Braque, Edward Burne-Jones, Gustave Courbet, Charles Cottet, Maurice Denis, Henri Fantin-Latour, Xan Krohn, Maurice Lobre, Aristide Maillol, Henry Moret, James Paterson, Alfred Sisley, Frits Thaulow, Henri de Toulouse-Lautrec, Edouard Vuillard, Kasimir Malévitch, Alexandre Rodtchenko, Vladimir Tatline, Ivan Klioune, Natalia Gontcharova, Paul Mansouroff,  Olga Rozanova, Michel Larionov, Nadedja Oudaltsova, Lioubov Popova, Alexandra Exter, David Bourliouk.

Présentation de l'exposition par Anne Baldassari

Henri Matisse - Le Salon Rose

  • Henri Matisse, L'Atelier du peintre (L'Atelier rose), 1911. 

    Musée d'État des Beaux-Arts Pouchkine, Moscou. 

    © Succession H. Matisse © Musée d'État des Beaux-Arts Pouchkine, Moscou, 2016.

  • Henri Matisse, Les Capucines à "La Danse II", printemps-été 1912. 

    Musée d'État des Beaux-Arts Pouchkine, Moscou.

    © Succession H. Matisse © Musée d'État des Beaux-Arts Pouchkine, Moscou, 2016

  • Henri Matisse, Amido, le Marocain, avril-mai 1912. 

    Henri Matisse, Zorah debout, fin octobre 1912.

    Musée d'État de l'Ermitage, Saint-Pétersbourg.

    © Succession H. Matisse pour les oeuvres de l'artiste. © Musée d’État de l’Ermitage, Saint-Pétersbourg, 2016. © Photo Fondation Louis Vuitton / Martin Argyroglo

  • Henri Matisse, La Desserte (Harmonie rouge, La Chambre rouge), printemps-été 1908. 

    Musée d'État de l'Ermitage, Saint-Pétersbourg. 

    © Succession H. Matisse © Musée d’État de l’Ermitage, Saint-Pétersbourg, 2016

En savoir plus
Icônes de l'art moderne

La Collection Chtchoukine animée

Accrochage de la galerie 5

Suivez Anne Baldassari, commissaire général de l'exposition

Depuis les coulisses

Découvrez l'accrochage de l'exposition

Lil Buck at Fondation Louis Vuitton

Visite dansée de l'exposition

Catalogue de l'exposition

Le catalogue de l’exposition présente les 275 chefs d’œuvre de la collection. Elaboré en collaboration avec les équipes scientifiques de l'Ermitage et du musée Pouchkine comme avec des experts français et russes, il vous plongera dans l’histoire de cette collection exceptionnelle et permettra de découvrir l’impact qu’elle eût sur le monde de l’art entre 1890 et 1914.

En savoir plus sur le catalogue

L'Album

Retrouvez des reproductions en couleur d'une sélection des chefs-d'œuvre exposés à la Fondation. Réunies par le collectionneur russe Sergueï Chtchoukine, ces merveilles de l'art moderne quittent exceptionnellement la Russie pour s'installer à la Fondation Louis Vuitton jusqu'au 20 février 2017. Une publication indispensable pour découvrir ou redécouvrir les artistes qui ont façonné l'art au tournant du XXe siècle.

En savoir plus sur l'Album

"

Une exposition qui fera date.

"

Mieux vaut réserver pour la très attendue exposition de la Fondation Vuitton.

"

À la Fondation Vuitton, vous serez aussi épaté par cette collection exceptionnelle

"

Pas seulement des noms, mais des chefs-d'œuvre absolus.

"

L’exposition de la collection unique « Chtchoukine », la plus belle de la Russie Tsariste

"

130 chefs-d’œuvre d’un coup, c’est fou !

Partagez cette page