Série jeunes talents en solo

Récital piano Jazz - A Bu

Samedi 30 juin 2018, 20h30

Auditorium

Découvert à Beijing en Chine par Marc Vincent, président à l'époque de Sennheiser grande Chine, le pianiste Dai Liang, surnommé A Bu et à peine âgé de 13 ans, enregistre grâce à ce dernier son premier disque en trio en 2013 : 88 Tones of Black and White. À l'époque, A Bu a déjà rencontré Chick Corea, l'un de ses mentors et a même interprété avec lui un duo. Il rêve d'intégrer la Julliard School de New York, ce qu'il fera dès l'année suivante. Le voilà lancé dans la carrière de pianiste de jazz alors qu'il se vouait au piano classique depuis ses 4 ans. Aujourd'hui, A Bu vit à New York, a enregistré son deuxième disque comprenant neuf compositions originales et prépare un troisième album. Il est reconnu sur les scènes des festivals internationaux et a remporté en 2015 la compétition de piano du célèbre festival de Montreux.  Ce « jeune lion du jazz » comme le qualifie Michel Camilo, le deuxième de ses mentors, ne manquera pas de vous conquérir !

 

Anne Legrand

 

A Bu

Piano

 

« Pour moi, c’est toujours un frisson de découvrir une “nouvelle voix” dans le continuum du jazz. A Bu est un pianiste jazz accompli et très créatif, mais aussi un compositeur talentueux. Je le considère comme un jeune lion prometteur qui a une brillante carrière devant lui et dont on parlera certainement pendant de nombreuses années. » – Michel Camilo.

 

Pianiste de 18 ans originaire de Pékin en Chine, A Bu a commencé à étudier le piano classique dès ses quatre ans. Il est entré au Conservatoire central de musique de Pékin à l’âge de neuf ans, où il a suivi une formation spécialisée et systématique en piano classique, appris les théories musicales, mais aussi découvert le jazz et la musique latine tout en s’essayant à l’improvisation. En 2011, A Bu a commencé à jouer du jazz lors de jam sessions avec de célèbres jazzmen chinois. En 2013, il a rejoint le légendaire pianiste jazz Chick Corea sur scène pour un duo improvisé pendant le concert solo du maître à Shanghai.

 

En 2014, A Bu a été admis à la prestigieuse Juilliard School de New York pour étudier la musique classique et le jazz. En 2015, il a remporté le premier prix et le prix du public au concours Parmigiani Jazz Piano Solo Competition organisé dans le cadre du célèbre Festival de Montreux. Par la suite, A Bu a été invité à se produire à la Montreux Jazz Academy avec Al Jarreau, Kurt Rosenwinkel, Yaron Herman et de nombreux grands jazzmen.

 

A l’issue de sa performance à succès au Beijing 9 Gate Jazz Music Festival en 2012, A Bu a été sponsorisé par l’Edifier Musician Foundation ; il a également été invité à se produire avec le célèbre Rolf Becker Big Band à la conférence de presse du lancement du casque Momentum de Sennheiser, puis a signé un contrat avec Sennheiser China. En 2013, A Bu a terminé l’enregistrement de son premier album, 88 Tones of Black and White, pour lequel il a travaillé avec Jakob Handel, ingénieur du son primé d’un Grammy Award. En 2015, il a enregistré un second album intitulé Butterflies Fly in Pairs au Studio Avatar de New York. Ce disque présente des compositions originales d’A Bu et des réinterprétations de célèbres thèmes chinois. Tom Kennedy, Ryan J. Lee, Antonio Hart et d’autres grands musiciens ont participé à ce deuxième album.

 

A Bu consacre une grande partie de son temps à ses tournées en Chine, en Allemagne, en France, en Italie et en Suisse. En avril 2015, l’UNESCO et le Thelonious Monk Institute of Jazz l’ont invité à se produire à l’International Jazz Day All-Star Global Concert. Au siège de l’UNESCO à Paris, A Bu a partagé la scène avec Herbie Hancock, Wayne Shorter, Till Brooner et d’autres stars du jazz. Les deux institutions l’ont de nouveau convié à participer à cet événement extraordinaire à La Havane à Cuba en avril 2017.

 

En novembre 2015, A Bu a joué avec le saxophoniste russe de jazz Igor Butman et le Moscow Jazz Orchestra au théâtre Tchaïkovski, ainsi qu’avec le Jazz Club d’Igor Butman à Moscou. Passionnés par la musique de Nikolaï Kapoustine, A Bu et Igor Butman ont donné un concert à Moscou en novembre 2016 pour le 79e anniversaire du compositeur, chez qui A Bu a été reçu après la représentation.

 

En juillet 2016, A Bu a donné ses premières performances au festival Umbria Jazz et au 50e Festival de Montreux. En septembre, il a inauguré le club Blue Note de Pékin aux côtés de Chick Corea. Il s’est également produit dans de nombreux grands festivals internationaux de jazz, par exemple JZ Festival, Jazz à Vienne et Clermont-Ferrand Jazz Fest. A Bu a aussi joué en tant que soliste avec l’orchestre de chambre Les Virtuoses de Moscou et l’Orchestre philharmonique de Belgrade. En septembre 2017, il s’est produit pour la première fois au club Blue Note de New York. Il ne cesse de développer ses inspirations et prépare actuellement son troisième album jazz.

image